Première étape d’une présentation réussie : « Je dois définir mes objectifs »

By Isabelle Dahan | Présentation en public

Feb 18

Quel que soit l'objet de votre présentation, vous allez devoir vous appuyer sur un support visuel. Le format Powerpoint est devenu aujourd'hui un incontournable de la présentation professionnelle. Mais ce n'est pas pour autant que votre présentation sera réussie !

Je suis certaine que vous aussi vous avez pu assister à des présentations très ennuyeuses et trop longues où l'on regarde sa montre et son voisin pour trouver un peu de réconfort ! Vous le savez comme moi, pour éviter d’être soporifique soyez différent. Ne faites pas la même chose que tout le monde et modifiez vos présentations en fonction de votre public. Une des règles les plus importantes est celle de la personnalisation.

Vous devez bien sûr être original il fait rappelle votre créativité mais aussi surtout vous adapter à votre public. Alors avant de vous lancer à corps perdu dans la mise en forme de diapositives, posez-vous les bonnes questions : « A qui vais-je m'adresser, quel est mon public ? », « quel est le message à faire passer ? ».

Un autre point à souligner, généralement préoccupé par votre contenu et votre mise en forme, vous oubliez de préparer votre discours à l'oral et à insuffler du dynamisme et du positivisme !

Définir les objectifs de votre présentation

Nous reviendrons sur tous ces aspects dans nos prochains articles mais pour démarrer, la première chose à faire, c’est de bien définir l’objectif de votre présentation. Vous allez identifier vos messages-clés puis collecter toutes les informations dont vous avez besoin.

Cette étape cruciale va vous aider à définir les enjeux et la stratégie de la présentation. Vous devez, en effet, acquérir des informations sur votre auditoire (les intérêts, les attentes). Identifier le message clé à transmettre. Prendre connaissance des enjeux et de l'objectif de la présentation. Avoir connaissance du temps accordé pour cette présentation et éventuellement avoir une idée de l’environnement et du lieu d’accueil.

Pour organiser toutes ces données et faciliter leur organisation, on peut utiliser un outil comme le « Mind Mapping ». C’est un schéma, calqué sur le fonctionnement cérébral, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée.

Créer un plan et organiser son plan

Vous allez devoir construire un plan, sa structuration idéale devra comporter les 4 parties suivantes :

  • L’Accroche : orientée vers les intérêts de l’auditoire pour capter l’attention.
  • La Démonstration : Courte et didactique pour maintenir l’attention.
  • La Conclusion : Importante et utile pour rappeler les points principaux et le message central.
  • L’Appel à l’action : concrétiser l’objectif de la présentation (Qu’est ce que je veux que mon auditoire fasse et retienne ?)

Lorsque vous allez construire votre plan, pensez à cette règle simple à respecter pour équilibrer au mieux vos 4 parties principales. Le temps à consacrer pourrait être réparti de la façon suivante :

Accroche : 10%
Solution et démonstration : 78%
Conclusion : 10%
Appel à l'action : 2%

Créer un « Story-board » : construire les diapos et déterminer à l'avance à quoi elles doivent ressembler

Le Story-board va vous aider à construire et mettre en relief l'enchainement de votre narration ainsi qu'à réfléchir aux associations mots clés / images qui vont illustrer vos propos. La technique du Story-board est issue du cinéma, on l'utilise aussi beaucoup en marketing et dans la publicité.

Comment créer un story-board ? Sur une feuille de papier, dessinez des rectangles (vos diapos) et intégrez ces mots clés de votre scénario, les points importants, les notions essentielles. Vous dessinez la diapo à gauche et à droite, vous mettez les arguments et les idées.

Réfléchissez ensuite à des associations possibles de visuels. Ajoutez les éléments visuels susceptibles d'illustrer ces points. Pensez à l'ordre des diapositives, leur enchaînement pour garantir une cohérence et une fluidité des idées.

Passez ensuite en mode multimédia (sur Powerpoint) et transposez votre story-board. Vous allez alors seulement, prendre le temps de faire vos recherches sur les banques d'images et composer les diapositives telles qu'elles ont été pensées à partir du Story-board papier.

Follow

About the Author

Web-Journaliste, Guide-Exploratrice de la Communication.

Votre commentaire:

Leave a Comment: